Un derviche vivait en ermite dans un désert. Il menait consciencieusement sa retraite, portait une robe immaculée, et avait une longue barbe blanche qu’il peignait avec soin tous les jours. Ce derviche avait pourtant un problème : il n’avait jamais eu de vision céleste.

Un jour – coup de chance! – il voit passer Ali, le gendre du Prophète, et l’interpelle :
– Ali! Ali! Regarde, je vis dans la pureté, l’ascétisme, et pourtant je n’ai jamais de vision céleste.

Ali le regarde attentivement et lui répond :
– A mon avis, tu n’as pas de vision céleste parce que tu t’occupes trop de ta barbe.
– Comment? fait le derviche en s’arrachant la barbe par touffes! Je n’aurais pas de vision céleste à cause de cette barbe dont je m’occupe trop?

Et Ali lui a dit:
– Tu vois, tu continues.

Extrait de : Jean-Jacques Fdida – Contes des sages juifs, chrétiens et musulmans.

Share this Post