Hypo- ou hyper-sensible

Face à un évènement soudain et inattendu, il peut arriver de perdre son sang froid ou d’avoir les nerfs qui lâchent ; c’est naturel et tout à fait compréhensible. Mais quand des émotions intenses et incontrôlables surgissent de manière intempestive, parfois sans qu’on puisse même en trouver les causes, c’est fatiguant. Au contraire lorsqu’aucun évènement, aussi dramatique soit-il, ne provoque la moindre émotion, avoir conscience de ce « décalage » peut faire naître un sentiment de culpabilité.

Dans certaines situations, avoir un excès d’empathie ou d’apathie peut engendrer des effets indésirables sur notre moral et nos relations sociales. Gérer ses émotions requière une bonne maîtrise de soi, qu’il est souvent difficile d’obtenir par le seul effort de la conscience. Pour de meilleurs résultats, il est utile d’apprendre à canaliser ses émotions au niveau de l’inconscient.

 

Des émotions qui vous ressemblent

Dans une situation donnée, quelle réaction émotionnelle est la plus adéquate et la mieux proportionnée ? Évidemment, toute réponse à cette question serait subjective. Nous réagissons tous différemment face aux aléas de la vie, chacun possède une personnalité qui lui est propre et qu’il convient de respecter.

L’hypnose s’emploie pour rééquilibrer la sensibilité émotionnelle subconsciente, dans le but d’offrir une réaction émotionnelle adéquate et proportionnée dans chaque situation. En vous reconnectant à votre sensibilité émotive profonde, vous rétablissez une émotivité qui vous corresponde vraiment et qui participe à votre épanouissement personnel.

 

Quelques exemples concrets :

  • Maîtriser sa colère : quand quelque chose vous irrite, sachez comment le signifier sans exploser de rage ni vous laisser ronger de l’intérieur.
  • Gérer son stress : la frontière est ténue entre un stress qui dynamise et un stress qui épuise. Apprenez à mettre votre stress au service de votre efficacité et à ne plus mélanger stress du travail et stress de la maison.
  • Ressentir ses émotions : autorisez-vous à pleurer, à rire, à être déçu, à aimer, à vous émerveiller,… Soyez en phase avec vous-même et avec les autres.
  • Prendre du recul : quand une émotion vous saisit, ne vous laissez pas submerger, libérez le trop-plein et dosez votre émotion à sa juste mesure, en chaque situation.